Grossesse

Tout au long de la grossesse, l’ostéopathe peut apporter à la femme enceinte une aide curative mais aussi préventive.

Les principales indications sont les suivantes :

  • Douleurs mécaniques du bassin, des lombaires, du coccyx, du pubis, irradiations sur le trajet du nerf sciatique.
  • Troubles digestifs : constipation, remontées acides, nausées.
  • Trouble du sommeil et gestion émotionnelle de la grossesse.
  • Préparation à l’accouchement.

 

Tout au long de la grossesse, le corps subit des transformations physiques, biologiques et émotionnelles. La femme enceinte va donc s’adapter en permanence à tous ces changements.

La grossesse est un déséquilibre bien organisé. Cependant, il arrive fréquemment que de petits déséquilibres se créent, engendrant les troubles fonctionnels cités précédemment.

A quels moments consulter ?

L’ostéopathe peut être consulté tout au long de la grossesse. Chaque trimestre a ses propres spécificités.

 

 

Le 1er trimestre

 

Il peut y avoir une appréhension à consulter un ostéopathe en début de grossesse en raison des risques de fausse couche existants dans les trois premiers mois.

Cependant, à ce stade, l’ostéopathe veillera justement au bon déroulement de ce début de grossesse. Il s’assurera de la bonne mobilité de l’utérus, de sa bonne vascularisation et innervation, c’est-à-dire de tous les paramètres favorisant une bonne nidation et donc un bon développement de l’embryon.

De plus, à ce stade les premiers signes fonctionnels de grossesse apparaissent : nausées, troubles du sommeil, tension des seins, remontées acides, … L’ostéopathe vérifiera et améliorera si besoin la congestion pelvienne, les tensions du diaphragme, du foie, de l’estomac dues à l’augmentation de volume de l’utérus et aux changements hormonaux.

 

Le 2ème trimestre

 

Pendant ce trimestre, l’expansion de l’utérus modifie l’agencement des viscères au sein de l’abdomen (ceux-ci sont refoulés vers le haut et vers l’arrière) ainsi que la courbure lombaire (qui s’accentue).

Ces transformations peuvent être la cause :

de perturbations dans le fonctionnement de ces organes : troubles digestifs et urinaires principalement, mais également troubles de la circulation veineuse, hémorroïdes, …
de douleurs lombaires et sciatiques par la modification de la courbure lombaire et la tension des attaches ligamentaires des organes.
Ce sont donc ces transformations posturales et viscérales que l’ostéopathe cherchera à bien rééquilibrer.

 

Le 3ème trimestre

 

Pendant cette période, l’ostéopathe pourra apporter une réponse aux mêmes symptômes que ceux du deuxième trimestre.

Il sera en plus d’une aide précieuse pour la préparation à l’accouchement.

En effet, le déroulement de l’accouchement sera fonction:

de la position du fœtus, elle-même dépendante de la capacité d’expansion de l’utérus. Plus l’utérus est libre et mobile dans son environnement, plus le bébé peut effectuer sa rotation librement et se positionner sa tête en bas,
de la bonne mobilité du bassin qui doit s’ouvrir pour laisser passer la tête du bébé, de la bonne décontraction des muscles lombaires et du bassin, véritables rails de cheminement de la tête du bébé.
L’ostéopathe vérifiera ses trois composantes et les ajustera si nécessaire.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Xavier Chamayou, Ostéopathe DO. 23/25 Avenue de Port en Drô 56340 CARNAC Téléphone : 06.81.82.23.01....................... Adeli n° 560000358 SIRET 508 474 533 00017 Hébergement 1&1 Ionos

Appel

Email

Plan d'accès